Moncade-0007.jpg

LE CHÂTEAU

Durant le Moyen-âge, le Béarn connaît une histoire mouvementée. Petit territoire entouré par les grandes puissances que sont les royaumes de France, d'Angleterre ou encore d'Aragon, le Béarn est au cœur des nombreux événements qui ont marqué la période et Orthez en est la capitale. Sa devise « Toqoy si gaouses ! », Touches-y si tu l’oses ! rappelle ce passé riche et mouvementé.

Au sommet de la ville, le Château Moncade témoigne fièrement de ce prestigieux passé. Construit par Gaston VII Moncade à partir de 1242, le château est bâti pour résister aux armées les plus puissantes de son temps. Il possède un fossé maçonné unique en Europe, véritable machine à tuer.

Remanié au XIVe siècle par son arrière-arrière-petit-fils, Gaston III de Foix-Béarn, dit Fébus, le Château Moncade connaît alors son âge d’or et devient le cadre d’une cour fastueuse, chantée dans tout l’Occident chrétien.

Au milieu du XVe siècle, la capitale du Béarn est transférée d'Orthez à Pau. Le Château Moncade est peu à peu déserté au profit de celui de Pau. Il devient une simple citadelle utilisée comme prison.

Reconstitution du Château Moncade.jpg

Pendant les Guerres de Religion, les troupes catholiques de Terride s'enferment dans le château pour se protéger des troupes protestantes de Montgomery. Le Château Moncade sera alors incendié et hébergera par la suite un gouverneur à la tête d'une garnison.

Après la Révolution, le château est vendu à des entrepreneurs qui le démantèlent et le transforment en carrière de pierres. Les derniers vestiges du Château Moncade sont rachetés par la commune sous la mandature de Raymond Planté en 1845, ce qui permet de sauver le donjon. Classé Monument Historique l'année suivante, le château a depuis fait l'objet de nombreuses restaurations.

Il est ouvert à la visite depuis une trentaine d'années.

Carte postale ancienne Château Moncade
Château Moncade d'Orthez.jpg